RESPECT ET TRADITION

RESPECT et TRADITIONS

ATTITUDE AU DOJO


Le dojo est un lieu d'étude, de travail et d'échanges.
Une attitude empreinte de sérieux et de respect est nécessaire au progrès.
Tout judoka doit avoir présent à l'esprit les recommandations suivantes qui conditionnent le bien-être de chacun.

RESPECT DES LIEUX
L'arrivée et le départ du dojo sont marqués par le salut.
Il convient de saluer chaque fois que l'on monte ou descend du tatami.
Le dojo sera laissé en ordre et dans le plus grand état de propreté (y compris les vestiaires et sanitaires).

RESPECT DES PERSONNES
Au début et en fin de séance, élèves et professeurs se saluent (zarei).
Ils saluent également le côte kamiza (place d'honneur).
Il faut saluer son partenaire avant et après chaque exercice.
L'autorisation du professeur est nécessaire pour quitter le tatami.

ENTRAIDE ET SOLIDARITÉ
Les plus gradés ont le devoir de servir, d'aider les moins avancés.
Il convient d'écouter leurs conseils avec attention.
Il faut aider ses partenaires à progresser et ne pas être pour eux une cause de gêne ou de désagrément.

POLITESSE
Il est important de se comporter avec discrétion et donc de ne pas parler à haute voix.
Lorsque l'on ne pratique pas, il faut être attentif à l'enseignement donné.
Il convient de ne se dévêtir que dans les vestiaires.

PONCTUALITÉ ET ASSIDUITÉ
Il faut être ponctuel et respecter les horaires de début et de fin de cours, si l'on est en retard, il est
courtois de s'en excuser auprès du professeur et d'attendre son accord avant de monter sur le tatami.
La persévérance et l'assiduité sont nécessaires à tout progrès sérieux.

HYGIÈNE
Avoir un corps et des vêtements propres c'est se respecter et respecter les autres.
Les ongles doivent être propres et coupés courts.
Il ne faut pas marcher pieds nus hors du tapis.
Une bonne hygiène de vie est nécessaire à l'harmonie de l'être humain.

CONVIVIALITÉ ET AMITIÉ
La courtoisie et la convivialité favorisent l'éclosion de relations privilégiées.

Quelques principes à suivre pour le bien-être de tous lors des entraînements

 La tenue vestimentaire ne doit jamais être négligée. Votre équipement doit être propre

  • Il est important de rajuster son karaté gi de temps à autre au cours de l'entraînement et avant chaque salut.
  • Le nœud de ceinture doit être fait correctement.
  • L'écusson du club doit être cousu sur le côté gauche du karaté gi.
  • Pour des raisons de tradition et d'hygiène, il est interdit de marcher sur le tatami avec des chaussures.
  • Les ongles doivent être coupés, c'est une question d'hygiène et de sécurité.
  • Les bijoux doivent être enlevés, et les cheveux attachés en arrière avant que la pratique commence.
  • Un karatéka doit toujours saluer lors de toute entrée et sortie du dojo,  mains sur l'avant des cuisses, regard au plancher.
  • S'il y a un cours qui se termine avant le vôtre, soyez silencieux pour que les élèves puissent bien entendre l'instructeur.
  • Si vous arrivez en retard, attendez que l'instructeur vous donne la permission de rejoindre les rangs.
  • Il est nécessaire de toujours avertir le professeur pour sortir du dojo pendant le cours. Si vous devez quitter avant la fin du cours, informez l'instructeur au début du cours; c’est surtout une question de sécurité.
  • Au signal yasme, ne quittez pas la salle pour aller boire, arrêtez de bouger et ne parlez pas au voisin pendant que l'instructeur donne ses directives pour le prochain exercice.
  • En silence, écoutez attentivement les consignes de l'instructeur. Regardez, puis pratiquez les techniques. On écoute le professeur  et on répond à ses explications par un ouss sonore et volontaire, qui témoigne de notre bonne compréhension.
  • Lorsque le professeur corrige notre technique, on le remercie en disant ouss.
  • Ne vous appuyez pas contre le mur, ne croisez pas les bras (attitude de fermeture).
  • Si vous êtes à l'avant baissez-vous pour permettre aux élèves derrière vous de voir les démonstrations.
  • Ne permettez pas à votre attention d'errer pendant le cours en jasant avec les autres. Tirez le meilleur de chaque pratique.
  • Après le dernier salut à la fin du cours, il est d'usage de remercier l'instructeur pour avoir partagé avec nous son expérience.
  • Finalement, rappelez-vous d'employer la bonne étiquette et la bonne attitude partout où vous êtes, et de manifester une certaine fierté. Tout ceci démontre qui vous êtes, et votre club où vous vous entraînez sera bien représenté.

Ouf... Beaucoup de choses à se rappeler... Ne vous faites pas de souci, vous allez apprendre rapidement en le faisant durant les cours. Le principe est de continuer la tradition du Kenpo-Karate Dō pour pouvoir s'entraîner dans une ambiance favorable à la concentration. Ces règles sont d'usage dans tous les dojos de budo traditionnel à travers le monde, avec des variations mineures.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×