WUKO

 

Wukologo 

Commencé en 1970, lorsque M. Sasakawa, multimillionnaire japonais, et Jacques Delcourt, président français du karaté, ont décidé de créer la première organisation mondiale de karaté. 
Ryoichi Sasakawa peut être considéré comme le véritable père du karaté dans le monde: c'est principalement grâce à son soutien que cette discipline, des années 1970 à aujourd'hui, a explosé.

En 1990, le WUKO & AD aurait dû fusionner avec l’Ikf, l’organisation traditionnelle de karaté, pour obtenir la reconnaissance du CIO et du Comité international olympique. Pour diverses raisons, la fusion n'a pas eu lieu et le CIO n'a reconnu que le Wuko, à condition que le nom soit abandonné. Ce fut le cas et des cendres du WUKO & AD sont à l'origine de la WKF, World Karate Federation, l'organisation mondiale unique reconnue par le CIO qui, sous la direction du président espagnol Espinos, se bat toujours pour la reconnaissance olympique du karaté. L'objectif pourrait être atteint en 2016: nous leur donnons nos meilleurs voeux.

En avril 2005, Carlo Henke, 8 dan master, ayant vérifié la disponibilité du nom "Wuko", abandonné depuis quinze ans, a décidé de refonder l'organisation qui change de logo: tous deux sont régulièrement enregistrés dans le monde entier. En juillet 2005, à Fortaleza, au Brésil, Carlo Henke et un groupe d’amis ont fondé une association sportive mondiale nommée "Wuko" destinée au développement du karaté sportif et promotionnel. Carlo Henke a renoncé à la fonction proposée à l'unanimité par le Congrès et a été nommé président d'honneur et garant des règles pour tous les membres.

L'association s'est développée rapidement, notamment parce que les objectifs étaient et sont différents de ceux de la Wkf, qui aspire aux Jeux Olympiques et ne reconnaît qu'une organisation pour la nation. Le nouveau WUKO & AD reconnaît chaque fédération soumettant une demande d'adhésion: un succès significatif, qui a cependant provoqué un déséquilibre dans l'ordre de la bureaucratie et de l'organisation. Le groupe de direction, fort en ce qui concerne l'organisation, a montré de graves déséquilibres du point de vue bureaucratique et statutaire, obligeant le président d'honneur à révoquer la concession temporaire du nom et du logo WUKO & AD.

Les conditions d'une restauration correcte des statuts pour redonner l'usage du nom et du logo n'ont pas été retenues par le groupe de direction et Carlo Henke a été contraint de fonder une nouvelle association sportive à laquelle il pourrait attribuer la prestigieuse marque.

Le 14 novembre à Verbania (Italie) a été fondée l'association sportive sans but lucratif WUKO, Union mondiale des organisations de karaté et les nouveaux statuts ont été approuvés. Une nouvelle aventure est sur le point de commencer, cette fois sous la direction de Carlo Henke en tant que président. Le comité de direction sera composé de six vice-présidents et sera élu à la fin de l'année 2009, lors du premier championnat du monde, avec les commissions technique et d'arbitrage.

Pour tous les dévots du karaté, qui placent les valeurs morales de cette discipline au-dessus des règles d’un métier extrême, c’est une occasion unique de participer à l’histoire du vrai karaté, au-delà de tout profit personnel.

En 2008, le Comité de direction a décidé de changer de nom en World United Karate Organization et en 2014 en WUKO & AD, World United Karate Organization et Associated Disciplines.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site